Content

Daniel Bühler

Président de l’association EINEWELT.CH, fondateur et directeur de l’Afro-Pfingsten Festival à Winterthur

Daniel Bühler est né en 1954 à Winterthur et y a grandi. Dès ses jeunes années, alors qu’il étudiait encore, il est parti à la conquête du monde. Il s’ensuivit de nombreux voyages, notamment en Afrique qu’il a déjà parcourue plus de 50 fois et où il a été confronté à l’inégalité sous de multiples formes, en particulier le manque d’eau potable. Il a alors recherché des hommes et des moyens qui permettraient de contribuer à un monde « meilleur ». Il a suivi une formation de thérapeute corporel aux Etats-Unis et a eu ensuite son propre cabinet à Zurich.

En 1989, il a répondu à une demande d’aide de la ville de Winterthur qui souhaitait créer un centre de thérapie. A peu près dans la même période, en 1990, deux partenaires ont organisé le premier Festival Afro-Pfingsten à Zurich. Dès la deuxième année, le festival s’est installé à Winterthur où il s’est déroulé dans le nouveau centre AMIDA qui venait juste d’ouvrir ainsi que dans d’autres localités.

En 1995, Daniel Bühler a décidé de consacrer l’essentiel de ses activités au Festival Afro-Pfingsten qui ne cessait de grandir. Afro-Pfingsten signifiait d’un côté l’organisation d’ateliers, de concerts, de marchés, de conférences, de présentations de films, de débats mais également s’occuper de logistique, de comptabilité, de publicité, de relations avec les médias, de graphique, de fundraising etc.

Au cours des 25 dernières années, Daniel Bühler a apporté énormément à des milliers de gens, il a créé des possibilités de rencontre et d’entente entre les peuples, il a œuvré en faveur de la compréhension d’autres cultures et d’autres hommes, réduit la xénophobie et incité à plus de respect entre les hommes de différentes origines.

Depuis 2014, Daniel Bühler s’est également engagé comme Goodwill Ambassadeur auprès de solidarit’eau suisse en faveur d’un autre aspect de la solidarité du peuple suisse, l’eau potable dans les pays en voie de développement.