Content

Lausanne

Un partenariat entre Lausanne et la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN) s’est créé en 2009. Dans ce cadre-là, une série d’actions ont été programmées afin d’améliorer l’accès à l’eau des populations défavorisées et de renforcer les compétences communales en matière de gestion de l’eau. Lausanne gère et suit le projet pour le compte des communes de Apples, Attalens, Charrat, Cossonay, Epalinges, Estavayer, Jouxtens-Mézery, Jussy, La Chaux, L’association de la Menthue, Lausanne, Le Montsur- Lausanne, Lutry, Martigny, Morges, Nyon, Pomy, Pully et Villaz-st-Pierre.

Les activités du projet sont nombreuses: il est prévu d’étendre le réseau dans un quartier de la ville, de réhabiliter des points d’eau collectifs, d’acheter des camions citernes pour alimenter les quartiers dépourvus de réseau et de mettre sur pied une campagne de sensibilisation sur différents aspects liés à l’eau.

 

La situation de l’eau à Nouakchott

La distribution de l’eau à Nouakchott est faite d’inégalités : au niveau de l’accès, du prix et de la qualité de l’eau. 70% de la population de cette ville de plus de 900’000 habitants n’est pas raccordée au réseau d’eau public et est contrainte de se ravitailler à partir de camions citernes ou de charretiers (revendeurs d’eau transportant des bidons d’eau sur des charrettes tirées par des ânes). L’accès à l’eau est encore un rêve pour plus des deux tiers de la population qui vit avec moins de 25 litres d’eau par jour et par personne.

Il existe de fortes disparités, selon les quartiers, entre les ménages reliés au réseau et ceux qui ne peuvent l’être. En période de chaleur, les prix augmentent et les chauffeurs de camions citernes vendent l’eau aux plus offrants et non aux points d’eau prioritaires. Ce sont alors les consommateurs des quartiers les plus défavorisés qui se retrouvent sans eau.

 

Regroupement d’autres communes suisses romandes autour du projet

Les communes de Apples, Attalens, Charrat, Cossonay, Epalinges, Estavayer, Jouxtens-Mézery, Jussy, La Chaux, L’association de la Menthue, Lausanne, Le Montsur- Lausanne, Lutry, Martigny, Morges, Nyon, Pomy, Pully et Villaz-st-Pierre ont aussi souhaité devenir solidaires et se sont associées au projet géré par Lausanne. Elles s’engagent également à hauteur d’un centime par mètre cube d’eau vendu dans leur commune. Une telle association augmente l’efficience de l’action en diminuant notamment les coûts de transaction ; elle permet aussi que leur participation s’inscrive dans un projet de plus grande portée.

Pour plus d’information concernant le projet cliquez ici.

Pour la fiche d’information Lausanne cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le 10e anniversaire du partenariat, cliquez ici.

Vanessa Godat Fakhry, chef de projet, Service de l’eau

 

 

Impressions de Nouakchott

Pour mettre en avant le partenariat public-public

Visite de la commune de Nyon (mars 2012)
Collaboration sur le projet entre le chef du projet du PCAE et le représentant de la Région-Île-de-France à Nouakchott (2011)
Visite du laboratoire d'eauservice (2014)
Echanges techniques sur les branchements d’eau potable (2013)
Echange technique sur les raccordements clients à eauservice (2014)
 

Vers le haut

Pour mettre en avant le travail de la CUN sur place ainsi que la situation de l’eau à Nouakchott

Camion du projet PCAE alimentant un point d’eau (2011)
Camion du projet PCAE alimentant un point d’eau (2011)
Charretiers transportant de l’eau à Nouakchott
Jeunes charretiers posant avec leurs fûts d’eau
Ouverture d’un robinet d’eau lors de la cérémonie d’inauguration du réseau (2014)
Enfants attendant le remplissage des bidons d’eau
Travaux de fouille pour la pose de conduites d’eau (2014)
Travaux de pose de conduites d’eau (2011)
 
 

Pour montrer le partenariat entre eauservice, la CUN, et solidarit’eau

Panneau figurant sur les bornes fontaines