Content

Accès à l'eau potable et promotion de bonnes pratiques d'hygiène à Hawassa, Ethiopie

Pertinence du projet

Selon le contexte, largement décrit dans la documentation présentée, les objectifs et les activités semblent très utiles et pertinents dans le contexte périurbain de Hawassa. Comme dans beaucoup de grandes métropoles, les zones périurbaines de Hawassa sont habitées par un grand nombre de personnes vivant dans des conditions très précaires, en dépit de la présence de réseaux publics et de la proximité relative des quartiers les plus riches. L’intervention proposée permet donc de travailler sur un grand nombre de personnes avec des efforts relativement limités.

Adéquation des objectifs du projet

Les objectifs clairs et facilement mesurables du projet semblent raisonnables et bien proportionnés aux activités proposées. De plus, les temps de projet sont suffisamment longs pour permettre un bon accompagnement, en faveur de la durabilité des actions.

Mise en oeuvre

L'auteur estime que l'approche proposée est pertinente et adaptée aux objectifs à atteindre. Les activités, menées à plusieurs niveaux, impliquent tous les acteurs publics et privés. Le choix d’adopter des technologies à faible coût pour la production locale de chlore et de combiner cette activité à une approche fondée sur le social business semble très intéressant et mérite d’être soutenu. Aussi le choix de travailler aux côtés de l'entreprise publique qui gère le réseau d’eau existant, avec le soutien de l'université locale, permet potentiellement de développer de nouvelles activités et des synergies sans doute intéressantes.

Résultats escomptés

Le contexte du projet décrit dans la documentation présentée suggère qu'il existe de bonnes chances de générer un changement durable. L’implication de la société publique locale de l’eau (déjà existante et opérationnelle, avec toutefois les limites que le projet a l’intention de combler d’une manière ou d’une autre) permet d’utiliser une structure technique et administrative existante. En outre, la création de nouvelles entreprises sociales pour la construction de réservoirs et la production locale de chlore permettront potentiellement la création de revenus utiles à l’auto-maintenance des activités.

Potentialités et risques

Le projet s'inspire d'une analyse de contexte développée par la SUPSI et l’EPFZ dans le cadre d'un travail de maîtrise Master qui a permis d'obtenir un portrait approfondi de la situation, des problèmes existants et des acteurs impliqués. C'est un bon point de départ pour réduire les risques. Cependant, la documentation présentée contient un bon résumé des principaux risques potentiels et des mesures de contrôle associées qui semblent adéquates. La connaissance du contexte, garantie ou au moins facilitée par l'étude susmentionnée, favorisera la réduction des risques.

Relation entre input et output

Le coût par personne du projet semble être limité, grâce à la forte densité de population qui garantit le contexte de travail. De plus, les activités proposées sont équilibrées avec les résultats attendus.

Remarques

Le projet dans son ensemble semble très intéressant et bien conçu. Il repose sur une étude du contexte qui constitue un excellent point de départ pour la planification des activités et l’évaluation de l’impact du projet. Les chances que le projet ait un impact favorable et durable semblent élevées.

Recommandations

Il est recommandé de soutenir le projet promu par SAED Éthiopie et la SUPSI.

Deuxième avis

Giacomo Ghielmi, Commission technique FOSIT, Lugano, email: ghielmi.giacomo@gmail.com

 

 

» Retour

 

Organisation: Associazione SAED Etiopia

Pays: Éthiopie

Début: 01.04.2019

Fin: 31.03.2022

Ville / Pays: Ville, Village

Remarques:

Bénéficiaires: 10000 personnes

Montant total: CHF 165'000

Solde à financer: CHF 165'000